On va marcher sur le lac Lac Baïkal, Sibérie, Russie, février 2022

DE la glace dans la tête

Ma compagne et moi sommes ensemble depuis presque quatre ans. Ce qui est certain, c’est que nous avons déjà parcouru pas mal de kilomètres tous les deux. Près de la maison ou à l’étranger, en marchant tranquillement en bord de Loire à deux pas ou en courant sur des pentes montagneuses lors d’un trail, excités par de la visite d’un pays lointain ou l’observation possible d’une nouvelle espèce animale comme appréciant le calme d’un week-end à la maison, nous n’avons il me semble, cessé de nourrir notre désir brûlant d’émerveillement, d’aventure et de découverte.

Depuis le début ou presque, nous parlons de la réalisation d’une expédition ensemble. Une expérience forte de plus à partager pour notre couple atypique. Mais un truc vraiment fort en sensations et en émotions.

Alors enfin, nous avons sorti quelques livres et cartes, les avons ouvert sur le sol du salon et nous sommes lancé. On a même lâché le drone dans la pièce pour immortaliser ce moment.

Sur le sol du salon, nous cherchons la destination et le sujet de notre prochaine aventure
Sur le sol du salon, nous cherchons la destination et le sujet de notre prochaine aventure

Finalement, trouver notre destination n’a pas pris beaucoup de temps. Cela fut plus rapide de tomber d’accord que de ranger les cartes et de replacer les livres dans la bibliothèque. Nos aspirations en matière d’aventure ont toujours été assez proches, et nous avions évoqué l’environnement que nous avons choisi à plusieurs reprises. Alors voilà, même si c’est encore tout frais, ce lieu et ce que nous comptons y faire a déjà pris sa place dans nos pensées et bon nombre de nos échanges.

Une aventure dans le froid

Baïkal, c’est le lac que nous avons décidé de traverser à pied par le centre dans sa longueur nord-sud. Situé en Sibérie, Russie, tout près de la frontière mongole, c’est la plus grande réserve d’eau douce et le lac le plus profond de la planète. C’est à pied et en totale autonomie que nous réaliserons ce périple en février et mars 2022. Nous comptons un mois au moins pour parcourir les plus de 635 kilomètres de glace qui le recouvre durant l’hiver. Température maximale espérée à l’abri sous la tente, celle d’un congélateur.

Lac Baïkal, quelques chiffres

Tout d’abords, ce trésor naturel n’est pas connu que pour avoir été mis en lumière dans « Les forêts de Sibérie » de Sylvain Tesson.
Il s’agit de la plus grande réserve d’eau douce de surface au monde. C’est le 6e plus grand lac et aussi le plus profond, pouvant atteindre 1 642m. Sa superficie est de 31 500 km2, soit l’équivalent de la Belgique. La glace qui le recouvre entre 4 mois (au sud) et jusqu’à 6 mois et demi de l’année (au nord) est d’une épaisseur allant de 70 à 130 cm.
Il nous faudra environ un mois pour parcourir les 635 km de sa longueur, en ski de randonnée d’abords, puis à pied, avec des chaussures munies de crampons pour progresser sur la glace.
Vivement les Alpes cet hiver que nous puissions nous entraîner !

Pour en savoir plus et découvrir les différentes étapes de notre préparation, suivez nous sur les pages dédiées :
Facebook 
Instagram

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *